Les capteurs infrarouges sont-ils dépassés par la nouvelle technologie de télésurveillance ?

Télésurveillance

Si toutes les agglomérations françaises sont soumises à un certain degré de criminalité, certaines le sont encore plus que les autres. Dans ce contexte, il est légitime pour un entrepreneur ou un ménage de vouloir sécuriser sa société ou son logement. Mais comment choisir le meilleur dispositif de télésurveillance ? Le concept du capteur infrarouge est-il toujours pertinent ? On vous aide à y voir plus clair au fil de cet article.

La fonction et l’intérêt du capteur infrarouge

Le capteur infrarouge demeure l’un des éléments centraux de la détection des mouvements et des personnes s’introduisant dans des espaces où ils ne sont pas invités. A partir du moment où un rayon est coupé par le passage d’un corps, il engendre une réaction de la part du système de sécurité.

L’alarme est alors déclenchée, et les autorités compétentes sont prévenues. Il peut s’agir tout simplement de la police, mais aussi de la société de sécurité ayant installé votre dispositif, ou encore de vous-même.

Certaines compagnies mettent en place des applications qui vous permettent alors de surveiller depuis votre smartphone les images captées par les caméras. La fonction du capteur infrarouge est donc essentielle.

Dispositif sans fil ou non filaire : lequel est le plus adapté ?

Il convient d’être clair d’emblée : la télésurveillance, toujours sans fil, présente un certain nombre d’avantages par rapport à la vidéosurveillance.

Sa capacité d’évolution, en premier lieu, est plus intéressante. Vous pourrez y ajouter des fonctions supplémentaires quand vous le souhaitez, afin d’améliorer et d’optimiser votre installation. Ensuite, sur le plan esthétique la différence est fondamentale. Vous serez plus à même de réaliser une déco d’intérieur, en n’ayant aucun fil disgracieux à camoufler.

Enfin, la liberté d’installation offerte par une télésurveillance est incomparable. Quels que soient l’agencement de votre domicile et de vos pièces, l’espace disponible à l’intérieur ou à l’extérieur, vous êtes libre de disposer les caméras comme bon vous semble. Un véritable atout discrétion pour la décoration de votre logement.

De son côté, la vidéosurveillance nécessite la présence de quelqu’un pour surveiller les images captées en temps réel, qui ne sont pas enregistrées. A l’inverse, un système de télésurveillance procède à un enregistrement des données dès lors qu’un des capteurs se déclenche, et alerte le centre de télésurveillance, ce qui permet de prévenir les forces de l’ordre et d’identifier formellement les intrus à psoteriori.

Transition digitale et sécurité domestique

Avec l’explosion des appareils mobiles et l’expansion exceptionnelle des outils connectés dans notre quotidien jusque dans les chambres à coucher, il va sans dire que la transition digitale touche absolument tous les domaines de la vie. Comme l’explique cet article, la maison connectée fait désormais partie des standards, et de plus en plus de ménages ont décidé de s’équiper en conséquence.

De plus en plus de données sont produites chaque jour, parmi lesquelles les images captées par les systèmes de télésurveillance.  A travers l’objectif des caméras de télésurveillance il est possible de surveiller en temps réel depuis son smartphone l’intrusion d’un cambrioleur repérée par les rayons et les détecteurs de mouvements.

Le centre de télésurveillance de la compagnie de sécurité ayant mis en place votre installation est alertée, de telle sorte qu’une intervention rapide soit effectuée sur place : soit la police directement, ou alors un agent de sécurité qui lui-même informera la police, en fonction des prestataires de télésurveillance. Qu’il s’agisse d’un domicile de particulier ou d’une entreprise, le capteur infrarouge est donc loin d’être dépassé par les nouvelles technologies.

Bien au contraire, il s’inscrit directement dans le développement et la transformation des dispositifs, accompagnant ces changements comme une fonction indispensable, toujours utile et pertinente dans le cadre de la sécurisation des biens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *