Géomètre expert : métier, formation et salaire

Geometre

Le géomètre-expert est à la fois ingénieur, technicien et expert juridique. Il s’agit du seul professionnel habilité par l’État à définir les limites de terrain entre propriétés privées. Il mène également des études et réalise des rapports pour les aménagements topographiques.  Il existe des professionnels dans toute la france. Vous n’aurez aucun mal à trouver un géomètre à Lons-le-Saunier, Orgelet ou même Dole si vous êtes dans le Jura. De plus il existe un annuaire officiel qui répertorie les experts géomètres ayant l’autorisation d’exercer.

La formation

Le métier de géomètre-expert est réglementé par la loi de 1946, qui a institué l’ordre des géomètres-experts. Cette loi stipule également les conditions d’accessibilité à la profession. Deux possibilités s’offrent aux aspirants géomètres-experts. La première consiste à suivre un cursus d’ingénieur géomètre, en bac +5, suivi de deux années de stage d’exercice professionnel. Seules trois écoles proposent ce diplôme : l’ESTP de Paris, l’ESGT du Mans et l’INSA de Strasbourg.

La seconde possibilité est d’obtenir du gouvernement un diplôme de géomètre-expert foncier (DPLG). Pour cela, il faut remplir certaines conditions : soit être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un master dans les métiers de l’architecture, de la topographie, de l’urbanisme, du paysage et de la géomatique. Soit avoir 5 à 15 ans d’expérience dans les activités du métier de géomètre, praticables après un diplôme bac +2, bac +3 ou sans diplôme.

Le salaire

Il est difficile de déterminer un salaire moyen pour la profession, car les revenus des géomètres-experts sont souvent directement liés au chiffre d’affaires de leur entreprise. À titre indicatif, l’ARAPL reportait en 2010 un bénéfice net moyen de 90600 € par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *