Les débats autour de l’immobilier

Posséder ou non le bien immobilier dans lequel on réside, voilà une question qui non seulement a fait coulé beaucoup d’encre mais aussi suscité des discussions sans pareilles dans les familles et parmi les groupes d’amis. Il y a bien sûr du pour comme du contre dans chacun des deux, et personne ne tombe jamais d’accord à ce sujet. Le débat est intéressant, puisqu’il s’agit de ce que l’on va faire de ses finances au long de sa vie, même si en France l’accession à la propriété reste un des aboutissements possibles d’une carrière ou d’une vie, dans de nombreux esprits.

Du positif dans l’un comme dans l’autre des cas

Louer toute sa vie le logement que l’on habite présente certains aspects positifs. Si l’on parle de fiscalité d’abord, on ne paiera jamais de charges foncières en restant locataire. Ensuite on ne réglera jamais le coût de travaux de rénovation du tout-à-l’égout, ni de ravalement de façade et l’on aura une plus grande liberté de changer d’habitation. Mais quand on est propriétaire, on a la possibilité, justement, de remodeler le bien que l’on s’est acheté, à sa façon. Pas besoin de qui que ce soit pour décider d’abattre telle cloison, de sécuriser davantage la porte d’entrée… et l’on a de vraies responsabilités.  De plus on est sûr d’avoir un toit au-dessus de la tête tout sa vie.

Le neuf contre l’ancien

L’autre grande question est le choix d’un logement ancien ou bien récent. Là encore il y a des arguments qui valent pour le premier et d’autres pour le second. L’ancien a du cachet mais est mal isolé, le neuf est mieux protégé du chaud ou du froid mais manque souvent d’un certain charme. Dans les grandes métropoles les habitations anciennes, à Marseille ou à Montpellier par exemple, sont d’une beauté particulière. En revanche elles ont tendance à devoir être rénovées vu que leur construction commence à dater. Ainsi le choix un logement neuf, à Nantes ou à Bordeaux, notamment reste un gage de sécurité quant aux investissement à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *