Comment devenir un as des pronostics ?

Le monde du sport est un univers qui fait des heureux à tous les niveaux. Que vous soyez amateur, professionnel, non pratiquant, l’univers sportif séduit les jeunes et les moins jeunes. C‘est notamment le cas à travers les gains que permettent d’obtenir les pronostics sur des rencontres sportives.

Pronostics : gagner de l’argent grâce au sport

Il existe deux catégories d’acteurs qui obtiennent des gains grâce au sport. La première regroupe les professionnels qui pratiquent des activités sportives de façon professionnelle. On peut également ajouter à cette catégorie tous les accompagnateurs des sportifs (médecins, nutritionnistes, etc.).

La seconde catégorie se compose de ceux qui réalisent d’énormes gains en se spécialisant dans les pronostics. Pour ces derniers, de plus en plus nombreux, il existe notamment des plateformes spécialisées comme le site de Pronostic Tipster pour les aider dans leurs pronostics afin d’échanger des avis et des informations avec d’autres adhérents en ligne.

Outre le fait de permettre aux adhérents de faire des pronostics, ces plateformes les accompagnent dans leur parcours.

Par ailleurs, sous le registre des disciplines sportives concernées par le pronostic sportif, il existe un large éventail de possibilités. Toutes les disciplines sportives peuvent faire l’objet de pronostics.

Parmi les disciplines les plus populaires figurent le football, le basketball, le tennis, la boxe, le cyclisme, la formule 1 et le handball. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, car il y a de nombreux autres sports suivis par les bookmakers.

D’un autre côté, il faut souligner que devenir un professionnel des pronostics sportifs suppose qu’une partie de vos revenus soit liée aux gains. Vous vivez donc indirectement du sport, sans être un sportif professionnel.

pronostic sportif

Comment être un as des pronostics sportifs ?

S’informer et être mentalement préparé

Il est nécessaire de s’armer de beaucoup de rigueur et de discipline. Cela passe déjà par le choix d’une discipline sportive principale sur laquelle se focaliser. S’il s’agit par exemple du football, le novice qui souhaite se professionnaliser dans les pronostics peut déjà choisir une ligue dont il maîtrise toutes les équipes ainsi que le fond de jeu.

Il doit disposer de données en quantité suffisante sur tous les matchs, qu’il devra suivre régulièrement. De même, il doit rester au contact de l’actualité des équipes et des joueurs. Le sport n’étant pas une science exacte, il se peut que les mises sur lesquelles vous n’aviez pas le moindre doute se soldent par des échecs. Dans ce cas, il faudra alors éviter de vous affoler en cherchant à récupérer par tous les moyens l’argent perdu. En effet, vous risqueriez de placer des mises sans vraiment réfléchir, ce qui augmenterait vos pertes. Il est préférable de toujours vous en tenir au plan départ.

Analyser et avoir une stratégie

Être un bon pronostiqueur demande de l’expérience et du flair, et cela vient avec le temps et surtout le travail. De fait, les pronostics les plus fiables sont obtenus à la suite d’analyses de différentes statistiques : résultats des dernières confrontations entre les équipes/joueurs, forme actuelle de chaque équipe/joueur.

Vient ensuite une autre forme d’analyse, qui concerne les montants que vous engagez sur les pronostics. Il y a d’une part le précieux conseil donné par les bookmakers eux-mêmes, en l’occurrence de ne pas placer sur des pronostics une somme d’argent que l’on ne peut pas se permettre de perdre.

Puis, pour le portefeuille que vous avez constitué dans le cadre des pronostics, il vous faut alors mettre en place une solide stratégie de gestion. Quel pourcentage de votre bankroll doit être attribué à quel type de pronostic ? Comment réinvestir les bénéfices ? Il vous faut réfléchir à tous ces éléments et élaborer une feuille de route à laquelle vous vous fierez toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *