La grande distribution et les centrales d’achat

Dans le domaine de la grande distribution, la concurrence est l’une des plus rudes. Avoir un pouvoir de négociation des produits afin de maîtriser leur coût est donc un atout majeur. C’est le rôle des centrales d’achat telles que la Société Coopérative d’Approvisionnement de l’Ile de France, plus communément connue sous l’acronyme de SCADIF.

Le rôle des centrales d’achat dans la grande distribution

Les prérogatives des centrales d’achat sont définies dans le Code des marchés publics dans sa version de 2006. Aux termes des dispositions de ce dernier, une centrale d’achat a pour rôle de fournir à des pouvoirs adjudicateurs des travaux, des fournitures ou des services.

Les supermarchés de la grande distribution font partie des entités qu’une centrale est habilitée à approvisionner. Le but de la manœuvre est de permettre à ces supermarchés d’acquérir des marchandises alimentaires ou non alimentaires à des prix très compétitifs.

Ce qui, à terme, leur permet de faire des économies substantielles et les rend capables de proposer leurs produits à des coûts très bas. S’ils en sont capables, c’est parce que leur pouvoir de négociation est supérieur à celui des références moins connues.

Toutefois, l’attrait pour les produits locaux des consommateurs tend à s’accroître. Un revirement qui permet aux petites marques de trouver des alternatives pour être tout aussi compétitifs que les grands groupes.

SCADIF, une centrale d’achat coopérative

Une centrale d’achat coopérative est un regroupement de commerçants indépendants, mais aussi de prestataires de services. Face à de grands groupes comme Carrefour, Casino, Auchan ou E. Leclerc qui constituent le quatuor détenant le plus de parts de marché de la grande distribution, la SCADIF représente une réponse des indépendants.

Voilà 34 ans que la SCADIF existe sous le statut de Société Coopérative de Commerçants Détaillants. À ce titre, elle approvisionne tous les entrepreneurs indépendants et détaillants membres qui officient en Île-de-France. Chacun d’eux a le statut de clients et d’associés.

L’objectif de la Société Coopérative d’Approvisionnement de l’Île-de-France, comme c’est le cas pour toute centrale d’achat, est de permettre la mutualisation du savoir-faire et des moyens (des outils, des actions, la logistique, la communication…). Le but étant d’être plus concurrentiel face aux centrales d’achat des grands groupes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *