Qu’est-ce que le crédit-bail ?

Pour financer des investissements sans avoir un fond conséquent pour ce faire, les entreprises peuvent se tourner vers ce que l’on appelle : le crédit-bail. Un établissement de crédit achète un bien mobilier ou immobilier pour le compte d’un client et le lui loue pendant une période donnée. Dans cet article, découvrez ce qu’est un crédit-bail, ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce qu’un crédit-bail ?

Également appelé « leasing », le crédit-bail est un type de prêt particulier qui permet à des entreprises ou particuliers de développer leur activité ou de réaliser des investissements. Il s’agit d’un choix alternatif au crédit classique permettant de renouveler ses outils de production sans forcément disposer d’un capital conséquent. En effet, un établissement financier (ou crédit bailleur) va acheter un actif, et proposer un contrat de location à durée déterminée à l’emprunteur (ou crédit preneur) avec ou sans option d’achat à la fin. Le « leasing » peut être assorti d’une promesse de vente en fin d’engagement. Le crédit preneur a donc la possibilité d’investir dans le bien à la fin du contrat.

Si le crédit est conclu sans option d’achat, le bien sera restitué à la fin du contrat. Un nouveau contrat peut alors être conclu. Le crédit-bail s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. De même, il concerne aussi bien des biens mobiliers, tels qu’un véhicule ou un engin, que des biens immobiliers.

La location est organisée de sorte que le loyer couvre les échéances du crédit souscrit par le crédit bailleur pour acheter l’actif. D’un point de vue juridique, le bien reste la propriété du bailleur durant le contrat.

crédit bail

Comment fonctionne le crédit-bail ?

Prenons l’exemple d’une entreprise agricole qui souhaite développer ses activités en achetant un tracteur. Elle va choisir le modèle de tracteur qui lui convient chez le fournisseur de son choix. Elle va ensuite déposer son dossier de demande de crédit-bail auprès d’un crédit bailleur. Après avoir analysé la situation financière de l’entreprise, ce dernier va acquérir le bien et le mettre à la disposition de l’emprunteur ou crédit preneur en contrepartie d’un loyer convenu à l’avance.

Le crédit-bail coûte généralement plus cher qu’un crédit classique. En effet, outre le taux de crédit déjà élevé, les mensualités doivent aussi couvrir les intérêts et l’amortissement financier nécessaire pour l’acquisition.

Le crédit-bail est à différencier de la location longue durée car le client peut devenir propriétaire du bien lors de la fin du contrat. Il ne s’agit pas non plus d’une location-vente, car il n’est pas obligé d’acheter le bien à l’issue du contrat.

Quels sont les avantages et les inconvénients du crédit-bail ?

Le crédit-bail présente de nombreux avantages pour les entreprises qui recourent à ce mode de financement :

  • Le crédit-bail permet de disposer d’un bien mobilier ou immobilier sans avoir à débourser la totalité du montant de l’investissement dès le départ.
  • Les loyers sont des charges d’exploitation. Ils sont donc déductibles de l’impôt sur les bénéfices.
  • En cas de panne ou de défaillance, il est possible de remplacer le bien gratuitement. Le coût de la maintenance est compris dans le loyer.
  • Le bien loué ne figure pas dans le bilan de l’entreprise. Ce qui signifie qu’il n’altère pas son niveau d’endettement.

En ce qui concerne les inconvénients du crédit-bail, son principal inconvénient reste son coût élevé par rapport à un prêt bancaire classique. La palette de choix pour les biens est aussi limitée. Le crédit bailleur peut refuser d’acheter un bien qui sera difficile à revendre au terme de la location ou qui est obsolète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *