Qu’est-ce qu’un AGV ?

Afin d’augmenter leur taux de performance, de plus en plus d’entreprises investissent dans des AGV (Automated Guided Vehicles) pour déplacer efficacement les charges dans leurs entrepôts ou leurs usines. Techniquement, ces robots sont contrôlés via un système de supervision et disposent d’une batterie garantissant une grande autonomie. Présentation de ce système révolutionnaire.

AGV : des systèmes de guidage à la pointe de la technologie

Les AGV sont sollicités dans les industries, les aéroports, les musées et même dans les hôpitaux. Ils doivent leur efficacité à leur moteur AGV et à des technologies de guidage particulièrement performantes. Comptez sur un taux de disponibilité opérationnelle de 99,5%, sur une vitesse maximale de 3m/s et sur une durée de vie moyenne de 45 000 heures, de quoi réduire les coûts d’exploitation et gagner en productivité.

Le géoguidage

Grâce au géoguidage, les AGV ont la capacité de se repérer de manière autonome. La machine calcule ainsi ses trajets sans assistance, et ce, grâce à une cartographie qui peut être modifiée au besoin.

Le filoguidage

Cette technologie aux chariots AGV permet de se déplacer en suivant un tracé sur le sol. Pour avancer, la machine détecte le signal émis par le biais des rails métalliques ou du fil électrique intégré dans le sol. Ce système de guidage est efficace, néanmoins, le parcours ne peut être modifié, à moins d’envisager la réalisation d’importants travaux.

robot

L’optoguidage

Avec l’optoguidage et les caméras embarquées, le chariot AGV se déplace en suivant un tracé peint au sol. Cette technologie est beaucoup moins complexe et peu coûteuse.

Le guidage par laser

Cette technologie permet aux AGV de se repérer avec une extrême précision dans leur environnement grâce à trois réflecteurs conformes au principe de la triangulation. Ajoutez-y des logiciels de supervision qui permettent d’adapter voire de modifier les parcours des AGV.

AGV : une motorisation compacte, mais performante

Afin de répondre efficacement aux attentes des utilisateurs d’AGV, les ingénieurs mettent au point des moteurs ultra-compacts, mais performants.

D’ailleurs, le choix d’un moteur pour un AGV doit tenir compte de plusieurs critères, dont la compacité, la facilité d’utilisation, la conception basée sur la modularité, sans oublier la sécurité.

En effet, les AGV sont amenés à évoluer à proximité du personnel et des opérateurs dans les entreprises. Ainsi, les interactions entre l’homme et la machine doivent se faire en toute sécurité.

Il est même possible d’y intégrer des capteurs de mouvements voire des détecteurs de présence humaine. Rappelons aussi que les moteurs des AGV doivent être faciles d’utilisation et que la mise en marche doit être similaire à un système plug and play. Ainsi, le « robot » fonctionne immédiatement lorsqu’il est branché et qui plus est, il est préprogrammé.

Bien évidemment, il est possible de modifier la programmation de votre AGV en quelques clics. Les commandes se font à distance, ce qui vous permettra de gérer facilement toute une flotte de chariots.

Vous l’aurez compris, le système AGV est particulièrement performant et offre de nombreuses fonctionnalités aux utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *