L’été et ses risques : les dispositions à prendre

Risque Ete

Que ce soit au bord de la mer, près d’un cours d’eau ou dans une piscine, le danger peut survenir n’importe où. Et cela d’autant plus qu’environ 20 % des français ne savent pas nager. Entre juin et septembre 2018, 1649 enfants, adolescents et adultes ont trouvé la mort par noyade dans les zones du littoral, dans des piscines et dans des cours d’eau. Il faut garder les yeux ouverts.

Attention aux noyades estivales

Compte tenu de la taille des risques de noyade, il est important de prendre certaines précautions, la première étant de ne se baigner que dans des zones de baignade surveillées. Surtout qu’il n’y aura pas toujours un Défibrillateur en libre service à portée.

Pour vos enfants, apprenez-leur à nager très tôt et quand ils sont dans l’eau, baignez-vous avec eux. Quand ils ne nagent pas, ne les laissez pas courir au bord des bassins. Une chute est vite venue.

Comment réagir en cas de noyade ?

Si vous n’êtes pas la victime, voici quoi faire en cas de noyade. Lancez une bouée ou un objet auquel la victime peut s’agripper. Si possible, essayez de la faire sortir de l’eau, sans mettre votre vie en danger et criez à l’aide pour alerter d’autres personnes.

Dès que la victime est hors de l’eau, appelez le 15, le 18 ou le 112. En attendant l’arrivée des secours, essayez de réchauffer la victime afin que sa température revienne à la normale. Si elle respire en étant en état d’inconscience, placez-la en position latérale de sécurité.

Au cas où la victime ne respirerait plus, faites-lui un massage cardiaque, le temps que les secours n’arrivent. Placez deux doigts en dessous de la jonction de ses côtes. Ensuite, l’autre main appuyée sur celle qui est posée sur la victime, appuyez vigoureusement.

Pour un résultat plus rapide, alternez le massage cardiaque avec du bouche-à-bouche à raison de deux insufflations pour 30 massages cardiaques. Pincez son nez d’une main et tenez sa bouche ouverte et son menton relevé de l’autre. Soufflez-lui dans la bouche jusqu’à ce que sa poitrine se soulève. Reprenez ce geste jusqu’à ce que la victime reprenne conscience ou jusqu’à l’arrivée des secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *